LA CONSTRUCTION, MON HISTOIRE

20 ANS dans la construction: BILAN ET RETOUR D’EXPÉRIENCE

Construction - Mon papa et moi
Construction – Mon papa et moi

L’HISTOIRE DE MON ORIGINE 


Voici mon histoire, je m’appelle Priscilla Compart, j’ai 46 ans et je suis née au Brésil et je suis maître d’œuvre et designer à mon compte. La construction, c’est ma vie.😍

Depuis mes 24 ans, je suis dans la construction.

Mon enfance

Depuis mon enfance j’ai toujours été touchée par les inégalités des couches sociales. 

Je me souviens encore, lorsque j’avais 12 ans, j’interrogeais mon père sur le fait qu’à Noël j’avais eu des cadeaux et mon voisin Rafael non.

Cela m’attristait de voir mon ami d’enfance sans aucun cadeau de Noël.

Le défis !

J’ai été diagnostiquée d’une grande dyslexie.

Ma maîtresse a dit que jamais j’arriverais à apprendre à lire et à écrire.

À ce moment-là, et c’est encore un peu vrai aujourd’hui, le système scolaire abandonne les dyslexiques.

À cette époque, cela m’a mis en colère et je me suis battue pour rester dans le système scolaire.

J’ai réussi à compenser mes difficultés au travers les mathématiques. Je ne suis pas une grande écrivaine, mais je me débrouille et le monde numérique m’aide.

Malgré ma dyslexie, je suis trilingue (portugais, anglais et français). Évidemment, je suis plus forte à l’oral qu’à l’écrit.😊

Dans ma famille, les études supérieures sont très importantes.

En plus, j’ai eu besoin d’avoir un bon diplôme, pour montrer à la société qu’une personne dyslexique peut faire des études.

Ainsi j’ai réussi le concours pour rentrer dans l’École Supérieure de Design. Ma plus grande fierté est d’avoir un BAC + 5 en design, d’être maître d’œuvre et d’avoir équivalence de l’État français de mon BAC + 5. 👏

Mon premier grand engagement dans la vie. La construction !

Pendant mes études supérieures, j’ai été bénévole dans une association pour distribuer de la soupe au Brésil.

Je ne comprends pas, comment des travailleurs peuvent habiter dans la rue ?

Ce n’est pas normal que les gens qui se lèvent à 5 h du matin, vont travailler toute la journée et le soir ils rentrent dans leurs maisons faites de cartons et de morceaux de palettes. La construction des maison en dure est très important pour tous.

Et c’est pourquoi j’ai décidé que ma mission est d’accompagner les hommes pour avoir un habitat respectable.

La construction est devenu ma mission de vie.

Ma motivation tous les matins est de donner l’accès au logement aux couches plus populaires et à un prix accessible, un droit universel selon moi.🥰

Ma première société de maîtrise d’ouvrage, quels exploits en construction !

Le stage de deuxième année, à la fac, a débouché en un contrat de CDI.

Évidemment, j’ai été très contente de mon premier travail dans ma vie. En plus j’étais dans ma branche.

Malheureusement, la société a fait faillite. 

J’ai alors eu l’idée d’ouvrir ma propre société d’agencement et de petits travaux au Brésil à mes 24 ans.

Et le début de ma carrière a commencé ! À cette époque j’étais porteuse de projet avec des salariés et j’ai fini mes études en même temps.

Aujourd’hui, je me rends compte que faire les deux en même temps  était une folie : quelle victoire !🤗

Mon deuxième grand engagement dans la vie.

Pour mon mémoire de fin d’étude, j’ai choisi le sujet « des meubles en kit pour les gens en situation de handicap ».

Ce sujet me tenait à cœur car les handicapés au Brésil (à mon époque) devaient se procurer des meubles sur mesure.

Parfois c’était une double peine: le handicap et le manque d’argent.😌

Et c’est pour cela que mon sujet était la fabrication de meubles à l’échelle industrielle pour baisser les coûts.

Mais le temps ne s’arrête jamais. Au fil du temps, je suis devenue aussi sensible à la difficulté motrice liée au vieillissement.

Mon expérience en bâtiment me permet d’affirmer qu’avec le temps, on s’attache aussi à notre maison.

Comment faire pour que nos maisons soient adaptées à notre besoin qui évolue avec le temps ?

Selon moi la solution, c’est d’entreprendre des travaux pour créer des espaces PMR (personne à mobilité réduite) et d’équiper la maison en domotique.💞

Le vent m’a fait changer de continent

Fatigue de l’instabilité financière et sociale au Brésil et manque complet de sécurité, j’ai décidé de continuer mes études.

Avec mon diplôme en poche, je suis partie à Londres, en 2001, pour continuer mes études.

À Londres j’ai connu le papa de mes enfants et on a décidé que la vie en France serait mieux pour eux. Ainsi, la vie m’a amené en France.

En France pour valider mes acquis j’ai fait un BTS de cadre bâtiment en 2003/2004.

Juste après en 2004 un CDI malheureusement en décembre 2004 faillite

En 2005 je suis rentrée dans un bureau d’études à Rennes et en 2005 un chasseur de tête m’a ramené chez le deuxième plus grand architecte de Rennes jusqu’en 2010.

Cap ou pas cap d’avoir une société engage dans le social?

En 2010, j’ai ouvert ma société de marchand de bien ou mes compétences de maître œuvres m’ont aidé et je suis montée en compétence en montage financier en bâtiment.

Déjà à cette époque mes locataires étais les étudient sans caution.

Ma deuxième société fut créée en janvier 2016. Toujours mon but : donnez envie à tout le monde d’avoir une maison agréable ; avoir un projet à un juste prix ; je crois que tous ont droit à un logement correct ; partager mon savoir pour le rendre accessible à tous.

En plus, c’était un projet ancien d’être à mon compte.

En mars de 2016 une société locale m’a fait une proposition de CDI. Ma société était mise en stand-by. Je l’ai accepté car mes garçons se sentaient trop seuls.😊

Construction - Notre bureau d'étude

La renaissance de Brocéliande extension.

L’idée me remettre à mon compte a germé dans mon esprit avec la crise de COVID.

Après tout, c’est l’accomplissement de plus de 20 ans d’expérience.

En mars de cette année, j’ai fait les démarches pour réactiver Brocéliande Extension sur Montfort-sur-Meu.

Notre bureau d’étude à Montfort-sur-Meu

J’ai peur évidemment, car le cadre n’est pas idéal pour une société. Suite à cela, je me suis décidé à monter en compétence en communication.

J’ai utilisé tous l’argent du compte formation pour payer liveMentor. À partir de ce moment je me suis dédié 9h par jour pour apprendre à mieux communiquer en plus de mes projets en cours.

Actuellement je travaille plus de 70 heures/ semaine. Évidemment j’ai peur, si mon investissement  » finance et temps » ne débouche sur rien ?🤔

Ma plus grande fierté

Je suis également maman des deux garçons Bruno 19 ans et Emmanuel 14 ans. Ils sont les plus beaux trésors de ma vie.💕💞💓

Ma revanche dans la vie est:Pouvoir aider les plus pauvres, avoir un logement digne et voir ma famille heureuse et épanouie. J’espère qu’à travers ses mots vous aurez pu mieux me connaître.😃

En savoir plus

Priscilla Compart a un double cursus : art et architecture. Par conséquent, cela lui confère un double regard sur l’espace et elle est une vraie usine à créer des solutions pour votre espace. Ci-joint quelques articles parus dans Ouest-France sur ses expositions en tant que céramiste.

Priscilla Compart.-Vaillant et ses « menimas »

Priscilla Compart Vaillant a rencontré le public à l’Invantrie

Expo Erquy – Arts. Priscilla Compart-Vaillant à la rencontre des cultures

GALERIE ARTABUS

Qu’est-ce qui rend une maison encore plus agréable à vivre? Choisir un projet de construction ce n’est pas facile, n’est-ce pas? Comment choisir entre la qualité et le prix? Toutes ses réflexions sont normales et choisir ce n’est pas facile.

Priscilla Compart est là pour partager 20 ans d’expérience en art et architecture.

%d blogueurs aiment cette page :