Comment faire respecter la RE 2020 pour une maison?

Comment faire respecter la RE 2020 pour une maison? Quel est son impact sur l’économie de la construction et son environnement ? Et, si on parlait d’argent sans tabou ?

dessin selon moi de la RE 2020 pour sauver la plante

Il est fréquent de réactualiser la règlementation en fonction des conjonctures économiques, sanitaires et géopolitiques. La nouvelle réglementation environnementale est l’évolution de la RT 2012. En 8 ans, il est vrai que le monde de la construction, comprenant les acteurs et leur formation, les matériaux et la distribution de ceux-ci a bien changé. En une phrase, ce qu’il faut retenir c’est que cette nouvelle règlementation est la révolution de la méthode de construction !

Dans cette nouveaux règlement , il faut prendre en compte ces facteurs :

  • les brasseurs d’air & le confort d’été
  • l’impact carbone & l’isolation

LES BRASSEURS D’AIR & LE CONFORT D’ÉTÉ

Une très bonne nouvelle pour l’environnement ! À partir de janvier 2022, la nouvelle construction représente le mariage entre les techniques scientifiques et les constructions traditionnelles. Les méthodes de construction mais aussi celles des diagnostics ont considérablement évolués.

Le brasseur d’air y est devenu une des solutions la plus adaptée (économiques & écologiques) pour faire face au changement climatique. Vous allez vous demander si cela change quelque chose car, en fait, le confort d’été était déjà pris en compte depuis la RT 2012 ? Oui, c’est vrai, mais cette fois, on va plus loin. On va pouvoir mettre en place une solution et prouver scientifiquement son efficacité.

Enfin, la qualité de l’air est prise en compte à partir de début 2022. Les ventilateurs mécaniques, comme la VMC, trouvent véritablement leur place dans la nouvelle réglementation environnementale. Et les ventilations doubles flux y sont plus qu’encouragées. Les ventilations doubles flux ont mis du temps à être acceptées en France, mais après plusieurs installations, l’essayer c’est l’adopter !

Nous vous proposons d’aborder ci-dessous la question des brasseurs d’air en relation avec les directives réglementaires officielles.

  • – la vitesse de débit d’air (accroissement de la vitesse de l’air améliore la sensation de confort thermique)
  • – le taux de brassage
  • -le confort thermique réel et ressenti

La norme NF EN IEC 60879, définit les conditions de mesure pour les brasseurs d’air. Il faut calculer le débit d’air horaire en m3 du ventilateur, par rapport à la donnée communiquée par le fabricant.

De plus il faut une valorisation du débit horaire de 10% si l’appareil de mesures respectant la norme, et de 20% s’il y a une certification par un organisme agréé. Attention pas de panique : des professionnels sont là pour vous aider dans cette approche.

Le bilan énergétique global prend en compte l’impact des brasseurs d’air sur la consommation électrique. Et ,vous vous demandez toujours « Comment faire respecter la RE 2020 pour une maison ? » Voici aussi une astuce : une bonification est prévue pour les brasseurs d’aire équipés de thermostats.

L’IMPACTE CARBONE & L’ISOLATION

Ainsi, est arrivée une petite révolution ! La réduction de gaz à effet de serre qui a été fixée à 30% d’ici à 2030 ; voilà la grande nouveauté de la norme environnementale, RE 2020. Elle va régir la construction neuve actuelle, privilégiera le bois et agira sur la façon de bâtir. Ce pourcentage a été défini après les différents sommets pour l’environnement que vous avez pu voir dans les actualités.

Ce chiffre a été défini après de nombreuses négociations d’experts qui ont confronté les différentes données d’évolution économique et démographique des différentes populations sur la planète.

Oui, désormais c’est décidé, on prend en compte les matériaux biosourcés (bois, ouate de cellulose, liège, etc.) et ces matériaux sont valorisés (le béton est le moins conseillé). Les différentes filières de recyclage et de valorisation ont commencé à produire avec une vitesse de croisière qui fait que les fabricants peuvent proposer des produits en quantité suffisante.

Ainsi on priorise :

  • le recyclage
  • les matières renouvelables comme le bois
  • la proximité de fabrication des matériaux
  • l’énergie dépensée pour la fabrication de la matière première

Vous voyez comment faire respecter la RE 2020 pour une maison, ce n’est pas si compliqué !

projet à Plélan-le-Grand

Et comment fait-on pour installer un système de chauffage en accord avec cette norme ? La réglementation environnementale mise sur les énergies décarbonées.

Cela veut dire, de préférence, que la maison doit produire sa propre énergie et doit posséder un renforcement massif des isolations. Le terme de « passoire énergétique » n’a vraiment plus sa place dans les nouvelles constructions. Finis les habitations où on se moquait de dépenser une quantité folle de calories pour se chauffer et où cette chaleur était disperser dans la nature !

Non seulement, il va falloir consommer des énergies plus propres mais aussi les utiliser de façon plus intelligente. C’est pourquoi un bilan complet de chauffage, d’éclairage et d’utilisation d’appareils moins énergivores est nécessaire.

Une chose est sure, chaque maison devra avoir au moins une source d’énergie renouvelable. Mais comme dit le vieil adage et selon moi la meilleure économie d’énergie est l’énergie que l’on n’a pas utilisée !

L’optimisation de l’exposition solaire, c’est-à-dire l’implantation de la bâtisse sur le terrain et l’emplacement des ouvertures représentent une part importante de ces économies. C’est à prévoir un gros malus pour toutes les ouvertures placées au NORD.

Voici quels exemples ainsi que des points à prendre en compte:

  • l’épaisseur de l’isolation à renforcer
  • la construction plus tôt en bois, ou aussi brique et en dernier les parpaings (celui ici n’est pas interdit)
  • la VMC – les gaines seront rigides, pour éviter tout l’encrassement, et par conséquence, on va améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de notre maison
  • la domotique et en particulier celle liée aux volets roulants
  • l’exposition solaire
  • la forme de la maison, et pour cela éviter tout enfoncement
  • il faudra aussi éviter de construire les chambres au-dessus du garage
  • les ampoules LED plutôt que les ampoules classiques
LES PROJETS EN COURS LA CHAPELLE-DES-FOUGERETZ
LES PROJETS EN COURS LA CHAPELLE-DES-FOUGERETZ

La révolution RE2020 a commencé en janvier 2022 et elle va s’étendre jusqu’à 2023. Voici la feuille de route pour l’application du décret :

  • Le premier  janvier 2022 pour les bâtiments neufs (usage d’habitation) ou pour les extensions supérieures à 50 m²
  • 1 er juillet 2022 aux constructions de bâtiments neufs (usage bureaux, ou d’enseignement primaire ou secondaire) ou pour les extensions
  • Le premier  janvier 2023 pour les extensions des bâtiments – pour l’instant, on ne sait pas quel seront la modalité
  • Grande nouveauté, un label RE2020 ! Il traite de la performance énergétique et environnementale. Entrée en vigueur le 31 décembre 2022.

Mais alors, connaissant toutes ces contraintes, comment faire pour respecter la RE2020 pour une maison ?

Vous vous dîtes que c’est quasiment impossible de concilier toutes ces problématiques et de pouvoir construire ou adapter une habitation déjà existante !

Empreinte carbone : une seule fiche générique disponible !

Autrement dit, il y a une vision globale avec une unique fiche Profil Environnemental Produit (PEP) utilisable, qui affiche 136 kg de CO2 sur le total du cycle de vie.

L’impact environnemental d’une maison neuve est pris en compte dans son ensemble : depuis sa conception et durant tout son cycle de vie. La RE 2020 renforce la notion de construction écoresponsable.

C’est fixé un seuil maximum d’empreinte carbone au m² ! Il se calcule facilement avec toutes les données techniques données par les fournisseurs de matériaux et les constructeurs.

Le seuil d’empreinte carbone est un chiffre global, une note de la construction reprenant tous ces critères. Il comprendrait tout le bâtiment, a lequel on va aussi vérifier et calculer une estimation de la consommation d’énergie sur 40 ans. En plus avec ce règlement, c’est valorisé les habitats moins consommateurs en énergie. Et là, c’est une réelle avancé! Les habitats seront construits le plus proche du seuil fixé et qui ont une bonne empreinte carbone.

Voici une façon plus pratique de faire les isolations thermique (Bbio) :

  • la toiture 465 cm en soufflage et 400 cm en rouleau (laine de verre) + film d’étanchéité à l’air
  • les murs 100 mm + 200 mm de laine de verre pose croisée + film d’étanchéité à l’air
  • la qualité attendue des fenêtres
  • la domotique notamment pour les volets roulants
  • le vide sanitaire sera parfaitement isolé (19 cm d’isolation) +TMS le minimum de 100 mm (proscrit le terreplein pour la maison d’habitation)
  • la valorisation de la menuiserie triple vitrage
  • pour les ouvertures – 50% de la surface SHAB (Surface habitable) plein SUD + box domotique pour les volets (malus pour les ouvertures au NORD)

Oui, je sais vous vous interroger « Comment faire respecter la RE 2020 pour une maison ? » Mais continue à la fin de c’article vous allez avoir une vison plus claire.

QUEL EST LE COÛT DE LA RE2020 ?

Savez-vous que notre maison à des bonus et des malus ? Il y a des choix de matériaux et des façons de construire.  Mais il y a aussi parfois des contraintes qui nous donnent du malus. Comme pour l’assurance de notre voiture !

Mais comment fait-on pour décrypter les données et pour établir le bilan thermique de la construction de logements neufs ?

Évidement que c’est plus compliqué que cela. Il y a d’autres éléments à prendre en compte. C’est l’étude thermique que va déterminer les bonus et les malus. Les thermiciens iront apporter des solutions et des options possibles pour minimiser l’impact écologique de la construction. Cette profession de thermicien est en plein essor. On le comprend aisément. C’est un vrai travail d’audit et d’ingénieur que de rechercher les failles d’une construction et d’en apporter des solutions.

Le bâtiment est en pleine transition énergétique et développement durable ! On en parlait depuis plusieurs années mais c’est chose faite. La nouvelle règlementation va imposer de passer des souhaits aux actes et de transformer les belles paroles en faits réels. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je trouve cela plutôt sympathique.

Pour ma part, je suis d’accord et très contente que cela soit arrivé. Une telle reconfiguration n’est pas sans conséquence économique sur le bilan final de la construction mais il était nécessaire pour notre environnement et notre planète.

une charpente mono pente d'un futur carport

Face à l’application de la RE2020 en janvier dernier, les actrices du bâtiment ont dû ajuster leur prix en conséquence. C’est le résultat observé, une baisse des ventes de maisons individuelles.

Imaginer un gâteau comme le millefeuille ! Votre maison va avoir différentes couches d’isolations, pour garantir une étanchéité à l’air et à la température. Vous êtes peut-être en train de vous dire que «l’argent ne pousse pas sous le pied d’un cheval ».

Mais il faut voir le verre à moitié plein ! Au départ vous allez investir une grosse somme d’argent ! En revanche à long terme vous allez amortir votre investissement ! Le grand plus, c’est aussi que vous allez contribuer au sauvetage de la planète, en bâtissant une maison écoresponsable!

Selon plusieurs estimations, ce surcoût associé à la réglementation environnementale oscillerait ainsi de 3,5 à 7 % par rapport à la RT 2012. Mais ce ne serait pas la seule variable. Le problème n’est pas tant la RE2020, mais plutôt la complexité cumulative.

Dans cet article, on ne traite que du facteur de la nouvelle réglementation environnementale! Mais évidemment, la Covid et la guerre en Ukraine sont deux facteurs majeurs qui contribuent à l’augmentation des coûts de la construction (sans compter le prix galopant du foncier) !

En fin de compte, la hausse des coûts de la construction est liée à différents facteurs et un de ces facteurs est la RE2020. Malheureusement, vous y êtes contraints par l’offre et la demande et à cause de toutes les crises mondiales. Vous ne pouvez pas ajuster exactement votre budget au « millimètre prêt » !

Il faut saluer, l’arrivée des brasseurs d’air dans la réglementation de la construction des bâtiments. C’est un progrès, car l’air dans notre maison sera plus qualitatif. La réglementation environnementale prend en compte plus que le facteur énergétique. Elle ouvre les portes à la transition verte.

Je pense que vous avez compris. Tous ces facteurs font partie d’une interaction qui a pour conséquence l’augmentation du prix de la construction. Et c’est vraiment compliqué & complexe de déterminer un budget aujourd’hui.

J’espère que vous avez compris «Comment faire respecter la RE 2020 pour une maison?» à travers cet article. Notre but est de chercher à vous informer et de vous aider à bâtir de façon plus vertueuse avec la prise en compte de l’économie de votre chantier.

Brocéliande Extension sera là pour vous accompagner.

Laisser un commentaire