Comment faire pour vieillir confortablement chez soi ?

Comment faire pour vieillir confortablement chez soi, c’est la question que tout le monde se pose ?

En réalité, personne n’aime faire un déménagement et avec l’âge cela devient plus compliqué. Parfois, un déménagement peut causer le début d’une souffrance mentale.

Lorsqu’on est dans la tranche d’âge des trente, quarante, voire cinquante ans, on oublie très souvent qu’on se rapproche de ses vieux jours. Et que l’on doit faire face à certaines situations ? 

Selon Insee, près de 12 %, des personnes âgées de 60 ans, et plus, perdent des années de souvenirs lorsqu’elles abandonnent leur cocon et se retrouvent seules en maison de retraite. Certainement quitter son environnement, que vous connaissez bien, c’est effacer son propre passé et ses souvenirs. La perte de repères spatio-temporels peut entrainer des troubles cognitifs et des dérèglements de la mémoire.

Pour que votre souhait soit réalisable et atteignable, il faut prévoir les travaux d’adaptation longtemps avant. Bref, vos habitudes seront conservées et vous vous sentirez bien !

Que faut-il donc faire et à quel âge devrez-vous commencer les travaux ? Je vous dis tout ici !

Exemple d'agencement pour une entre plus confortable

Selon moi, juste après la retraite.  En d’autres termes, c’est la bonne époque pour le démarrage d’une rénovation ou d’une extension pour vieillir confortablement chez soi. Car à cet âge, vous disposez de toutes vos capacités cognitives, décisionnelles et un fort potentiel financier. C’est la meilleure période pour supporter physiquement et mentalement des travaux.

Le plus important, pour rendre ceci possible, c’est que certains travaux sont à entreprendre afin de mettre en place les conditions nécessaires pour rendre votre habitat plus confortable, convivial et sécurisant.

Mais avec l’avancée en âge et les inconvénients qui l’accompagnent parfois, vous serez sans doute amené (e) à repenser votre maison, à y réaliser les aménagements nécessaires pour qu’il s’adapte à vos besoins et à vos envies, qu’il soit encore plus confortable, amical et sécurisant.

Découvrez nos conseils et solutions pour vous aider à adapter votre maison et à y vivre longtemps en toute autonomie ! Votre domicile est un espace privilégié, imprégné de vos souvenirs, où vous avez vos habitudes ainsi que vos repères.

  • rendre plus simple d’accès
  • portes de distributions plus larges
  • salle de bain aux normes handicapés
  • abri de voiture avec rampe d’accès
  • couloir plus large
  • une chambre 4 par 4 mètre
  • pièce de vie de 30 m²
  • cuisine plus large – distance entre les meubles ou les meubles et les murs 1,50 mètre

En conclusion, il y a quelques travaux à prévoir pour bien vieillir chez soi. Tout cela, c’est pour faciliter le déplacement et l’autonomie dans la maison, et éviter les chutes ! Bien souvent lorsqu’on vieillit, on doit se déplacer avec un fauteuil ou un déambulateur. Sans le calcul de cet espace, cela peut devenir impossible.

Les avantages d’une décision de vieillir confortablement chez soi

Choisir de vieillir confortablement chez soi, vous permet de pouvoir continuer à vivre vos anciennes habitudes. Profiter du confort de votre logement, ne pas perdre vos repères, vos habitudes et enfin garder votre autogestion.

Oui, vous pouvez donc entreprendre des travaux qui vous permettront de construire un lieu d’échange et de partage réconfortant, chaleureux, sécurisant pour vous ainsi que pour accueillir vos proches.

Projet à Bedée

Selon une étude menée par L’INSEE, le niveau de vie est plus faible aux grands âges. Et qu’en France, le taux de pauvreté des seniors dont l’âge se situe entre 65 et 69 ans est de 9.3 %.

Par analogie, nous pouvons dire que l’âge idéal pour commencer les travaux est de 40 ans ou plus. Car à cet âge, vous disposez de toutes vos capacités cognitives, décisionnelles et un fort potentiel financier. Vous pouvez ainsi entreprendre des travaux qui vous permettront de construire un lieu d’échange et de partage réconfortant, chaleureux, sécurisant pour vous ainsi que pour accueillir vos proches.

C’est-à-dire, votre domicile est un espace privilégié imprégné de vos souvenirs, où vous avez vos habitudes ainsi que vos repères.

Les travaux que vous devez prévoir pour vieillir

Vous devez avoir des projets après avoir accordé votre vie au travail et à l’éducation de vos enfants. En d’autres termes, il faut penser à soi ! Certains préfèreront privilégier un espace bureau, d’autre un atelier. Tout au long de votre vie, il vous faudra préparer votre retraite et préparer votre maison suivant vos centres d’intérêt.
 Pour vous assurer de bien vieillir chez soi, en toute sécurité, certains travaux sont nécessaires pour adapter votre logement. Évidemment, pour éviter les situations désagréables et de pouvoir rester le plus indépendant et autonome possible.

Le but de ses travaux est de vous apporter le confort, la sécurité et l’accessibilité. Faciliter les déplacements et prévenir les chutes, qui représentent près de trois-quarts des accidents domestiques chez les seniors.

  • le lampadaire à déclenchement automatique
  • les nez de marche antidérapants sont autant de solutions qui vous permettront de circuler en toute sérénité.
  • revêtements de sol antidérapants
  • une douche avec beaucoup d’espace (1,5 par 1,5 mètre) de déplacement pour se déplacer sera plus adaptée qu’une baignoire.
  • et n’hésitez pas à y installer un siège adapté pour pouvoir vous doucher assis (e) confortablement et si possible pliable, et, tout comme dans les toilettes, des barres d’appui pour vous mettre debout aisément.
  • multipliez le nombre de prises électriques pour ne pas avoir à utiliser de rallonges dans lesquelles vous pourriez vous blesser en vous prenant les pieds dans une rallonge. Les prises à une hauteur de 1,5 mètre du sol, c’est plus accessible quand on est en fauteuil roulant.
  • d’une manière générale, éviter les escaliers qui peuvent représenter une réelle épreuve physique quand il faut les monter ou les descendre
  • si dans certaines pièces, vous avez des conflits de portes qui entravent la circulation, pensez à remplacer l’une d’elles par une cloison coulissante.
  • la domotique est LA SOLUTION complémentaire qui présente de nombreux avantages en termes de confort et de sécurité : volets électriques que vous pouvez télécommander à distance, programmation de vos différents appareils électroménagers pour démarrer et s’éteindre aux heures que vous voulez, lumière automatique, etc.
  • certains revêtements de sol sont plus glissants que d’autres, cela les rend plus dangereux pour les personnes fragiles sur le carrelage pour en augmenter provisoirement l’adhérence. Qui représente près de trois-quarts des accidents domestiques chez les seniors.
  • N’oubliez pas d’installer dans l’escalier une main courante située entre 0,80 et 1 m de hauteur.
  • les dimensions idéales pour les marches doivent être d’au moins 90 cm de largeur, de 30 cm de profondeur et d’au plus 16 cm de hauteur. Des LED peuvent être intégrées au niveau des marches et ainsi, avoir une bonne visibilité, évidemment avec détecteur de mouvement. On peut peindre les contres marche en blanc, cela est plus visuel.
  • l’objectif est de supprimer les zones sans visibilité et de multiplier les sources de lumière avec détecteur de mouvement.

De nombreuses solutions simples, mais efficaces existent aujourd’hui ; vous pouvez consulter des professionnels tel qu’un électricien ou des spécialiste en domotique. De plus en plus, ces spécialistes se sont intéressés aux personnes âgées avec des solutions très innovantes. Si vous pensez effectuer des travaux pour assurer vos vieux jours, n’hésitez pas à les partager en commentaire avec nous. 

Comment financer vos rénovations d’adaptation PMR après 60 ans ?

Savez-vous que votre caisse de retraite peut vous accompagner ? Elles vous fourniront des conseils personnalisés. En plus, elle peut vous aider à financer vos travaux pour aménager ou adapter votre logement. Il convient de les contacter et de voir avec elle le réseau de professionnels dont elle dispose et des solutions financières qu’elle peut vous proposer.

Il existe des flyers avec des explications d’un ensemble d’aides et des solutions techniques pour améliorer votre logement. Vous pouvez faciliter votre vie et vos déplacements dans votre maison ou appartement.

Il existe des ateliers « prévention habitat » auxquels vous pouvez participer avec votre caisse de retraite. Ils sont organisés près de chez vous ! Ils vont vous fournir :

  • agencement de votre logement (des conseils et des astuces)
  • des objets créatifs et innovants, ils vont vous faciliter la vie, et même vous aider à faire des économies
  • des aides de financement pour l’isolation et économie d’énergie
  •  (je vais vous expliquer plus tard dans cet article le volet financement des travaux.)
  • vous informez de vos besoins pour la fin de vie.
  • prioritaire des travaux (l’organisation du chantier)

Vous pouvez demander l’aide d’un ergothérapeute. En d’autres termes, il est le professionnel le plus habilité pour étudier votre projet. Il peut vous aider à identifier vos besoins et vous conseiller sur les aménagements les plus appropriés de votre maison.

En cas de perte d’autonomie, voici des adaptations urgentes à prévoir :

  • les couloirs et les portes doivent être plus larges.
  • lit médicalisé motorisé
  • salle de douche PMR (personne à mobilité réduite)
  • fauteuil roulant
  • une chambre suffisamment grande

Le bonus de cet article « Comment faire pour vieillir confortablement chez soi ? » 

Il y a des petits équipements existants sur le marché qui sont très malins. Je vous conseille d’aller voir le site :

bien-chez-soi.lassuranceretraite.fr 

Le plus important, le site de l’assurance retraite est fait pour vous accompagner dans le processus d’adaptation de votre logement. C’est vraiment génial ! Des informations techniques et technologiques qui iront réellement simplifier votre vie. Mensuellement, plus de 200 fiches pratiques faites par des ergothérapeutes.

Comment financer les travaux énergétiques quand on a plus de 60 ans ?

L’Agence nationale de l’habitat peut payer jusqu’à la moitié du prix de vos travaux d’adaptation de votre maison. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) propose des aides aux propriétaires, occupants de la maison ou bailleurs, pour entreprendre des travaux de rénovation.

C’est-à-dire, il y a un super dispositif « Habiter facile ». Il permettrait de régler une partie des travaux pour vieillir confortablement chez soi. Voici des travaux finançables par :

  • le remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied
  • l’installation d’un monte-escalier électrique
  • le changement partiel des cloisons pour faciliter la circulation
  • création d’une salle de bain PMR
  • le changement partiel des portes.
  • les revêtements de sol

Savez-vous que vous pouvez cumuler cette aide avec celle de votre caisse de retraite et la prime de transition énergétique MaprimeRénov ? On sait tous qu’avec la retraite, on perd en pouvoir d’achat. Mais il y a des aides qui sont adaptées à toutes les situations.

Vous pouvez faire des économies à long terme avec :

  • l’isolation extérieure
  • le changement du système de chauffage
  • l’isolation des combles

Pour avoir droit à la MaprimeRénov, les travaux doivent permettre un gain de consommation énergétique d’au moins 35 %.

Voici le site pour tester votre éligibilité

Petit résumé pour vieillir confortablement chez soi.

Les principales idées de cette communication nous font découvrir que le sujet est vaste. Mais il est essentiel et toutes les habitations peuvent être repensées et modifiées. Et de façon concrète, voici nos principales idées pour aménager notre maison pour bien y vieillir :

Premièrement, vous pouvez commencer en dégageant l’espace au sol et ranger tout ce qui peut constituer un obstacle.

Deuxièmement, rendre le sol et les escaliers moins glissants, par exemple, vous pouvez coller au nez de marche un revêtement antidérapant et arrêter de cirer le sol.

En outre, aménager la salle de bains et remplacer la baignoire par une douche (taille minimum 90/90 l’idéal 150/150). N’oubliez pas d’installer un siège adapté pour pouvoir vous asseoir et prendre votre douche.

Plus encore, vous devez multiplier le nombre de prises dans la maison et mettre suffisamment de lampes pour éclairer au mieux votre résidence.

On va tous vieillir et ce n’est pas un choix ! En revanche, on peut choisir d’avoir une bonne qualité de fin de vie et chez nous. Notre domicile est notre château fort, avec nos souvenirs et nos habitudes. Il nous protège et nous fait vieillir sans angoisse.

On peut l’adapter au mieux grâce à un projet de travaux bien réfléchi.

Si vous pensez réaliser des travaux pour assurer vos vieux jours, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous accompagner pour vieillir confortablement chez vous.

Brocéliande Extension