COMMENT CHOISIR SA BONNE TOITURE ?

La toiture est quelque chose d’aussi important que de choisir l’emplacement de sa maison, ou aussi . Mais pourtant, vous n’y connaissez rien, n’est-ce-pas ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. 

Tout d’abord, nous allons parler de l’importance qu’a une toiture et sa couverture. Je pense que vous êtes peut-être nombreux à vous poser cette question.

COMMENT CHOISIR SA BONNE TOITURE ? toiture a deux pente

Quelle est l’utilité d’une toiture et de sa couverture ?

Une toiture, par définition, se définit par le rassemblement de  la couverture et de son édifice (ferme ou fermette). Nous parlerons en détail de chacun plus tard dans le texte, ne vous inquiétez pas afin de vous aidez à choisir votre toiture.

Voici un petit texte pour vous aider à choisir . Mais avant tout, nous allons parler budget. Toutes les toitures ne valent pas le même prix. Je pense que vous aussi vous avez un certain budget, non ? 

Quel est le type de toiture la moins chère ?

Avant de répondre à la question et vous aider à choisir votre toiture, je vais vous donner la liste des types de toitures. Il aura ses avantages et ses inconvénients : 
type de toitureavantageinconvénient
toit à deux penteséconomique, elle est passe partout, elle s’adapte à tout type de couverture, vous aurez un grenier si vous utilisez une charpente traditionnelle, et enfin il est plus facile de l’isoler.Très générique comme type de toiture, qui peut coûter assez cher si vous n’utilisez pas une fermette et aussi, si vous ne l’isolez pas, vous aurez un pont thermique (perte de chaleur vous faisant chauffer plus votre maison).
Toit à quatre pentesElle est plus originale que la toiture à deux pentes, elle permet aussi d’évacuer plus facilement l’eau de pluie, et enfin facilement aménageable.Son seul désavantage est sa grande complexité à être construit et demande à faire appel à des spécialistes pour être construit.
Le toit à demi-croupeIl a une grande dynamique face aux vents forts (une grande résistance) et il est plutôt simple à bâtir dans les zones à risque, il est simple à construire. Il peut avoir des avantages pour l’assurance.Une résistance à la neige catastrophique, il est assez cher, une perte d’espace qui vous prive de grenier.
Toit terrasseun espace supplémentaire, une bonne isolation.L’étanchéité, le poids (il est basé sur une dalle en béton), la sécurité.
Toit monopentetrès économique, pratique en été et en hiver (elle offre une bonne isolation, évacue facilement la neige et l’eau de la pluie), une jolie esthétiqueune taille imposante, des règlements strictes, risque de débordement de la gouttière  
toiture papillonécologique, plus d’espace et de lumière, une meilleure protection thermique, une toiture originale.
Toit à la mansartun grand espace sous la toiture, une toiture originale.Dans une région neigeuse, il résiste peu à la neige.
Toit en shinglejolies esthétique, s’accorde facilement avec l’environnement, s’adapte à toutes les formes de maison, une grande résistance au feu, il est assez léger, il est à la fois rigide, maniable et le prix abordable.Il ne dure pas longtemps, n’aime pas les températures qu’il soit trop chaud ou trop froid, prévoir des isolations thermique et phonique, s’il est posé, se fragilise et se brise encore plus vite.
toit rondpeux de perte de chaleur car l’isolation est améliorer. Permet aussi une meilleure ventilation de la toiture, moins de risque de condensation, d’humidité stagnante sous les fermesa entretenir, c’est dur car il faut faire appel à des spécialistes dans l’entretien de couvertures complexes. Peut coûter plus chère du a sa conception (dessin et plan) et à ses matériaux
Maintenant que nous avons différents types de toiture, le moins cher est le toit en shingle. Mais comme vous l’avez vu, il risque de vous coûter plus cher avec les deux types d’isolations. En plus de le remplacer dû au fait qu’il ne tient pas sur le long terme. Je vous conseille de regarder quel est votre budget, vos envies et ce que dit votre professionnel afin de bien choisir de bien choisir votre toiture .

À présent qu’on a vu les différents types de toiture, nous pouvons la seconde partie la plus importante. Vous allez me demander qu’elle cette chose aussi importante que la toiture ? Il s’agit de la couverture.

COMMENT CHOISIR SA BONNE TOITURE ? toiture papillon

Quels types de couverture ? Comment la choisir ?

La couverture est sûrement aussi importante que bien choisir sa toiture. Elle de garder la maison à l’abri des intempéries, évite que votre ferme (ou votre fermette) s’abîme, … 

Nous allons les types de couvertures les plus courants :

Les plus courants sont les suivantes : tuiles et ardoises. Ils sont indémodables, c’est un classique qui passe partout. Attention : dans quelle région vous êtes. 

Si vous êtes dans une région pluvieuse comme la Bretagne par exemple, mieux vaut mettre de l’ardoise. Au contraire, dans l’éventualité où vous êtes dans une région avec une plus clémente, n’hésitez pas, mettez de la tuile. Il faut aussi prendre en compte la pente : lorsqu’elle est dite “modérée”, prenez de l’ardoise. Dans le cas où elle est presque plate, prenez de la tuile. De plus, pour une maison avec une couverture en ardoise il faut une pente de 40% en verticale. pour la tuile, il s’agissait de pentes entre 35% et 120%, mais il y a beaucoup de choses à prendre en compte pour ce dernier.

Mais il existe aussi pour les tuiles, les plats. Ils ont les mêmes contraintes que son cousin. Mais il n’a pas la même pente : ont sur du 70% à 200%. 

 Puis, nous avons aussi les couvertures en bardeaux. Pour la faire courte, il s’agit d’une couverture en bitume et leur pente est située entre 20% et 160%.

Aussi, les toitures en plaques nervurées. Il s’agit de bac acier qu’on cloue. Il existe trois modèles : le classique (une grande plaque d’aciers sans plus). Puis, il y ceux qu’ont un support d’étanchéité (c’est comme le précédent, mais y intègre de la mousse de polyuréthane qui sert à l’étanchéité). Et enfin, les panneaux sandwich (sert principalement de finition à la toiture). Sa pente est toujours de minimum de 7% et n’a aucune limite pour sa pente.   

Pour votre gouverne, il faut savoir dans quelle zone vous êtes. Une zone se définit par l’attitude de la zone de construction. Pour savoir dans quelle zone vous êtes, demandez à votre mairie. c’est eux qui pourront dire quelle type de couverture sera utiliser pour votre construction. 

Il faut vous informer si vous êtes: en zone 1(vous êtes à une altitude inférieure ou égale à 200 m et si vous êtes dans la vallée du Rhône), 2 (cette zone est que votre maison qui est situé entre 200 et 500 m d’altitude) ou 3(lorsqu’on est situé plus de 500 m d’altitude). Et aussi ça dépend de votre zone d’exposition qui se divise en trois types. Sans avoir cette information, votre maître d’œuvre/architecte ne pourra vous aider à bien choisir votre toiture, même s’ il aura cette information. 

 Si vous êtes exposé, cela veut dire que vous être proche de la mer, que vous êtes situé au sommet d’une falaise ou vous faites partie des territoires d’outre-mer, que vous êtes dans un endroit où le vent s’engouffre facilement et enfin sur des deux montagnes isolée et élevée : le mont Aigoual, mont Ventoux

Il y a aussi les sites normaux : il s’agit généralement de plaine ou de plateaux qui ont de la dénivellation (une différence de niveau) présent ou non.  

Et enfin, il y a les sites protégés par une cuvette formée par plusieurs montagnes qui vous protège du vent. Il y a aussi les terrains bordés de collines (entourée en partie de collines) qui correspondent à la direction des vents les plus violents dans la région.

Maintenant qu’on vous a donné les couvertures les plus courantes, j’aimerais vous parler de “ferme”. Non, je ne parle pas de ce qu’on trouve en campagne. Non mais de ceux en bois et qui servent de base pour la toiture.

COMMENT CHOISIR SA BONNE TOITURE ? Toit à la mansart

Qu’est-ce qu’une ferme ? Qu’est-ce qu’une fermette? Comment choisir sa bonne toiture ?

Par définitions, une “ferme” est un élément en bois, dans la famille de la charpente, qui supporte le poids de la couverture choisie précédemment avec un toit pente.

La fermette, aussi connue sous la charpente traditionnelle, est plusieurs petites fermes supportant le poids de la couverture. Pour vous expliquer rapidement, les petites « fermes » partagent le poids de la couverture entre elles. Elles sont toujours livrées en kit, il est impératif de faire appel à un professionnel. Pensé a surveillé qu’il respecte bien les plan.  

Maintenant parlons peu, parlons argent. Le moins cher des deux *roulement de tambours*c’est la fermette. C’est surprenant non ? Si votre architecte vous propose une ferme, demandez-lui de chiffrer aussi avec une fermette pour comparer les prix afin de voir lequel en vaut le plus le coût !

Désormais qu’on vous a montré quels sont les différents types de toiture et de couverture, il est tant de s’intéresser aux méthodes de renforcement et aux normes en cours, mais on les verra cela après le paragraphe sur le renforcement, afin que vous puissiez faire votre choix de toiture.

Quelle méthode pour renforcer votre toiture ?

Désormais qu’on vous a montré quels sont les différents types de toiture et de couverture, il est tant de s’intéresser aux méthodes de renforcement et aux normes en cours, mais pour ce dernier, on les verra cela après ce paragraphe ce qui vous aidera à choisir votre toiture .

Tout d’abord, il faut savoir que nous renforcerons votre toiture si vous voulez rénover votre toiture ancienne. Imaginons que vous habitez dans une vieille bâtisse. Dans l’éventualité où vous rénovez votre maison, une étude de charpente peut être fait. Là, deux options s’offre à vous : soit vous pouvez garder la charpente actuelle, car elle est bonne et peut encore supporter le poids du toit, soit il ne peut plus supporter, dans ce cas on refait la toiture. Cette nouvelle toiture, par exemple, supporter le poids de panneaux solaires.

Il y a aussi dans le cas de vieille maison comme parler précédemment. Imaginez que vous achetez une vieille bâtisse, il est important de faire une vérification de votre toiture, pourquoi ? Car il peut être une sacrée pont thermique, il peut être aussi être endommagé à cause du temps (moisissure, termites, champignons qui se nomment le lichen) et enfin il se peut qu’il ne puisse pas supporter les nouveaux “outils” pour aider la toiture (l’écran de sous toiture, isolation, panneaux si vous voulez avoir une maison passive). Dans le cas où, lors de la vérification par un expert, il s’avère qu’il est pourrie pour une de ses raisons présenter, je vous conseille de considérer ses travaux comme la priorité absolue.

Enfin, il aura lieu dans le cas où vous souhaitez aménager vos combles. Imaginons, vous désirez l’aménager pour l’arrivée d’un nouvel habitant ou pour en faire un Air BNB. Vous serez obligez de faire renforcer pour en faire une nouvelle surface habitable.

COMMENT CHOISIR SA BONNE TOITURE SELON LES NORMES EN VIGUEUR ?

Maintenant que je vous ai parlé du renforcement de toiture qui a vous a aidé à choisir sa toiture , nous allons voir les lois vigueur pour la construction, pour la charpente. Voici une liste non exhaustive de normes en vigueur pour chaque élément de la toiture. Leur point commun est qu’il s’agit tout d’un DTU (Document Technique Unifié. Il s’applique uniquement aux marchés du bâtiment). 

-nous allons commencer par la toiture :

-Pour la toiture en ardoise, le DTU en cours est celui 40.11/NF P 32-201

-Pour la couverture en terre cuite, le DTU pour celle-ci est le DTU 40.21/ NF P31-202

-Puis on a aussi pour la couverture en terre cuite plate, le DTU le n°40.23 : 

-Aussi, pour la tuile en béton, le DTU appliqué est le n°40.25 : 

-Pour finir sur les types de toiture, pour ce qui est en ossature bois, il s’agit du n°31.2 qui s’applique en tant que DTU.

Puis, nous avons le DTU qui s’applique aussi seulement aux éléments de toiture comme la charpente par exemple qui vous aidera à choisir sa toiture.

-Pour la charpente, pour revenir dessus, il a deux DTU qui s’applique : Il a le DTU 31.1 qui le régit globalement tout type de construction en bois, dont les charpente en bois par exemple, et il a aussi le DTU 32.1 qui lui régit les constructions métalliques, les charpentes en alliages d’aluminiums.

-L’isolation et l’aération est gérée par une série de DTU qui numérote 40 (par exemple, 40.1, 40.2,…)

-L’écran sous toiture et le pare-vapeur sont réglementés pas par un DTU mais par le CTP (Les Cahiers de Prescriptions Techniques) du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment). Il s’agit du cahier n°3356.

-L’étanchéité a pour le DTU série 43

-La pente de toit est à deux DTU : le n°60.11 et le n°40.5 et par des normes NF P (Norme Française) 36 201

-le passage des conduits de fumée sont régis par le DTU n°24.1

-La ventilation par le cahier du CSTB (Calcul Structure Bâtiment) n°1926 de mai 1984.)

ENFIN, comment choisir sa bonne toiture ?

Pour conclure, il n’existe aucune toiture parfaite. Nous serons toujours là pour vous conseillez de choisir votre toiture parfaite.

Mais tout dépend de l’emplacement de votre maison. Regarder dans quelle région vous afin de voir, quel type de couverture vous devriez prendre, quel type de ferme vous prenez, écouter toujours votre maître d’œuvre/ architecte, il a souvent la réponse à votre question,.

Il connaît mieux que vous ce qui à savoir sur une mais n’hésitez pas non plus à faire des recherches sur le net, à revenir sur ces articles si vous avez un doute sur ce qui vous dit votre maître d’œuvre/architecte.

Bruno Vaillant

Bruno Vaillant

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :